WHITES PEOPLES YOU GAT NO SOULS * GO BACK 2 YOUR WALLAHALLAH !!!

-- one world is not enought 4 all --



baleines à bigboss Capture du 2020-03-26 23:22:10.jpg

Tu as lu Dune .../... ?.0.0.?.0.0.0.1.0.0.1.0.?



Moi. J'avais lu le volume 3 du « faux prophète » titré le messie... qu'était sympa, avec plein d'aventures à rebondissements qui donnent envie de partir en Afrique pour voir un peu comment c'est là bas, même si bon, on est plus dans les années 1970 à l'époque de la jeunesse de Franck Herbert et de ses pérégrinations sur le continent chaud, ancestrale...

Maintenant je suis entrain de lire l'épisode des « Hérétiques » qu'est encore mieux. Et surtout plus clair ou plus facile à suivre à mon goût, même si parfois c'est peut être un peu trop parfait ou trop directif ou autoritaire dans la manière d'amener des images évocatrices, convoquées dans l’enchevêtrement d'arguments doctes qui s'auto-références eux mêmes ou elles mêmes ; tel un système logique imaginaire complet, forgé d'images poétiques fortes ; qui à leur lecture imprègnent par leurs interventions dosées, le sentiment continu diffus me permettant de rester d'accord ou du-moins de comprendre les agissements stratégiques et politiques des personnages de classes différentes ; ou/et des castes et entités de pouvoirs erratiques ou concrets ; matériels ou abstraits ; qui peuplent le bouquin et l'histoire diffuse que l'auteur nous raconte.


Car (certes) évidement cette histoire est l'histoire d'un combat théologico-politique fictif global, sous couvert de fantaisie héroïque poétique galactique qui déploie une mythologie (nouvelle) de plus en plus commune à tous depuis La guerre des étoiles de G.Lucas ; le Terminator de J.Cameron ; Jupiter des frangines Washovska ; Alef Tau, le Lama blanc de Jodo ; Les Mondes d'Edena de Moebius ou encore la série l'Incal ou aussi La trilogie animées de René Laloux et tant d'autre œuvres poétiques à très larges audience, en bandes dessinées, au cinéma, etc... Diffusées « en zone monde» où il y a électricité, disques et réseaux de média-diffusions massifs et où, la science-fiction est un divertissement acceptable, digne de réflexion, au même titre que l'artisanat des silex bifaces paléolithiques.


!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Mais bref, là où je veux en venir c'est que même si tu connais rien à l'islam ni à la coutume sacrée Tidjani... Rien t'empêche de lire les hérétiques de Dune. Mais tu vas passer à coté de beaucoup de choses qui vont rester abstraites pour le meilleur et pour le pire au court de ta lecture... Puis une fois ta lecture terminated et le bouquin refilé à quelqu'un d'autre, ce qui restera ancré dans ton bagage mémoriel cognitif, lié à l'imaginaire avec lequel tu vas te trimbaler toute ta vie pour comprendre ton monde et le(s) multi-vers autruistiques en perpétuelle(s) expansion(s) infini(s) dans lesquels, au niveau micro et macro cosmique, atomes & molécules fomentent des complots tous ensembles, contre le vide sidéral ; connaître ce qu'est la Tidjani n'est pas méprisable. C'est même un plus. Mais chacun fait ses propres rencontres en son heure.


À savoir tout de même qu'à ma connaissance en germe sporadique, la Tidjani est un dojo musulman majoritaire dans toute l'Afrique de l'Ouest ; du Maroc au Gabon, en passant par Mali ; Sénégal, Gambia ; Ghana ; les Guinées etc... j'en passe et des meilleurs jusqu'aux anciennes colonies portugaises angolaises christianisées, avec évidement pour toutes ces localités territoriales, des noms plus appropriés dans toutes les idiomatiques d'origines et les signes de coutumes qui y sont pratiqués dans des langues actuellement mondialisées, sur le petit globe Terre habité.


(...)


Et... Donc notamment, sans connaissance de la Tidjania, pas facile de comprendre (ds le monde de Dune) ce qu'est la constellation Gammu... Constellation d'étoiles et de mondes telluriques habités d'où provient une ''force'' ou plutôt la puissance divine de l'empereur galactique, aka : le Roi des rois du (destin) cosmique qui n'est pas exactement une personne à qui certains attribuent une histoire et des aventures propres... Mais plutôt un d.ieu mort il y a très très longtemps et qui vie en chaque instants dans l'âme de tout lieu et dans la parôle du Béné Guéssérit.


Donc, sachant que le Béné Guéssérit est le ''maître'' de l'archive, c.a.d. de tout ce qui n'est pas divin dans Sa galaxie, mais plus exactement de l'ordre de la conscience mystique et scientifique... Et que son but logique en ce monde est de détruire d.ieu, ou ce Roi des rois cosmique, afin de évidement préserver le (destin) caché. /// (tjgb) /// Je crois qu'il devient donc important de préciser qu'ici bas, aujourd’hui, hier et maintenant... Gammu est une ''saison'' divine de l'an sacré, célébrée par l'école soufi de la tidjani et par tous les musulmans du monde connu. Mais aussi et plus certainement encore le Gammu est une période célébrée par tous les ancêtres de Tidjian depuis que le monde est tel qu'il est.


Alors pour essayer de donner mon sentiment étayé par ce que j'ai pu vivre ; voir et entendre au Sahel pendant 9 mois comme en 15 jours ; sur planète Ndakarou [sng] Gorée et territoires alentours Kidira, proche La Tour : Diawara, civilisation Bakel_city sur la frontière fluviale infra-mince Mali - M'Tanie ( ) d'avec le Galsen... Exactement aux confluences du fleuve Sn'Gali, d'avec les chemins du Boabao, en terres des langagiers Saharacolés constructeurs et protecteurs de franches contrées lointaines, dans le Keur des célèbres commerçants artistes du Bamba feet, avec les éleveurs de l'industrie mécaniciennes Bambara dans leurs voitures ou sous les cabanes de labeur des Soninké Toucouleurs qui parlent plus loin que leurs ombrages pour le thé, ainsi bien-sur qu'avec mes grand hôtes Poulars serviteurs d'Allah, ou d'avec la grande ethnie Krem de la pêcherie fluviale ou encore d'avec la troisième compagnie des jeunes Bozo les pieds dans l'eau, toute la journée jongleuses de bassines de toutes les couleurs du plastique et chasseuses de crocodiles furieux qui viendraient leur piquer leurs linges et...

Ecce terra.


Le Gammu ou pour $être claire, la ''saison'' du Gammu dure à peu près une mois ; soit un peu plus ou un peu moins qu'un LUNE ; vraisemblablement je n'sais pas exactement. Mais ce que je sais c'est que sous les grandes hospices des latitudes sahéliennes ; le Gammu arrive normalement chaque an, après les pluies (quand il pleut !). C'est donc, après les grandes pluies (diluviennes) dans une période d’accalmie où la végétation repousse verte... Que Gammu est cette courte ''saison'' divine pendant laquelle les animaux (chêvre, mouton, vache... chevaux, etc...) ont enfin de quoi paître en abondance au Sahel ou autres... Mais moi je n'ai vu qu'au Sahel. Alors je pourrais dire que d'après ce que j'ai constaté dans l'océan, en voyant les bancs de sardinelles revenir en nombres près de la plage carrément plus que d'habitude ou aussi dans les troupeaux et dans les bergeries en ville ; que Gammu c'est sans aucun doute ; à Dakar, le temps des naissances.


D'ailleurs... il faut savoir que Gammu est également le nom du mois de la naissance ou/et de la mort de beaucoup de prophètes des Livres Sacrés des monothéismes d'aujourd'hui tel que Issa le Christ de l’Église de Rome et bien-sûr de Mohamadou plus connu sous le nom de Mahomêth, le prophète de la Kaba et du texte révélé du Coran (el Q'kran)... Il faut noter que c'est donc la période qui correspond à la Noël, tout autant qu'à la fête de l'empire Belge de Saint Nicolas du chocolat Congo... Que aussi Gammu correspond aux célébrations protestantes de la nouvelle ève ou de la bonne an-née du calendrier julien, c.a.d. de Jules césar, en français. La nouvelle ève n'étant célébrée vraiment sous ce nom que dans des pays anglophones pratiquants de la ségrégation et de l’apartheid d'Etats démocratiques (usa ; south A ; Austral'ia ; New-Zeland etc...). En ce sens, sans vouloir trop me perdre en polémiques, j'aimerai dire comment Gammu est un ''saison'' très importante. Car Gammu est ''saison'' climatique de renaissance de la végétation et des naissances ; donc ''saison'' cosmique ou astronomique primordiale dans les cycles du vivants, mais aussi de fait... Saison divine favorable dont ont célèbre pour cause le sacre chaque an. À la télévision ; sur les chaîne de téloche des médias d'une grande part africaine, mais aussi sur les médias musulman le Gammu de l'école de Tidjian est célébré et retransmit 24 heures par jours... Pendant toute la durée des célébrations et des prières... Notamment à la télévision Sénégalaise ; chacun de respecter ce culte typique, au quel toutes les congrégations nationales et voisines s'associent sans retenue dans des démonstrations de Joie pieuse. Évidement pour les musulman ce que je dis est évident. Mais il faut quand même le dire pour les autres.

Bref, Gammu c'est la plus grande fête qu'il soit sur Terre. Gammu c'est la fête saisonnière à cheval sur toutes les autres fêtes de cette période de fin et de début d'année du calendrier actuel.. La fête des rois mages, noé, noël, le petit jésus, la mort de Mohamed, le triomphe de la Mecque, le renaissance des 13 tribus et sûrement même la fuite d'eau des deux Egyptes, mais bon pour être sur il faudrait peut être quand même tout recompter et surtout toutes les taches de vin rouges pareil au sang sur la nappe le soir du khanouka... (?) Alors Gammu un cheval de Troie... Ou un deux trois cheval ? Hin ? Nan rien... Vas savoir !


En tout cas voilà pourquoi entant que lecteur des hérétiques de Dunes et entant qu'observateur du monde dans le quel je vie, j'en viens à vous dérouler ici certaines questions simples d'un raisonnement motivé... Par l’énergie joyeuse de savoir. Car vu l'importance du Gammu sur la Terre globe et les réflexions que j'ai put avoir grâce ou à cause des références que Franck Herbert y fait dans son œuvre de science-fiction consacré à Dune. Je suis bien heureux de pouvoir partager par écrit malgré l'inquiétant virus de corrona mondial sur le globe. Et aussi partager mes réflexions et recherches avec qui veut me lire pour se demander parfois, ensemble, chacun dans sa caboche, à haute voix, par signes ou par écrit, pourquoi une période climatique africaine ; une courte ''saison'' favorable à la vie ; qui vient après un ''déluge'' de pluies nourricières est-il un moment sacré divin dans le cycle naturelle des révolutions des orbes célestes dit ''planétaires'' ; mais surtout pas planes et terre comme un plât à soupe vide posé sur la terre à perte de vue...


Alors (glob) pour en revenir à Dune, le Gammu de la Tidjani, soit dit en passant, la constellation ennemi du Béné Guessérit dans le bouquin, ( aka § la mystification des bénédictins* de la bénévolencia de l'empire spirituel du sacrifice ? ) donc le ou la Béné Guessérit : grand concept impersonnel ordonnateur de l'ordre des révérendes-mères galactiques au pouvoir institué il y a très très très longtemps pour la sauvegarde du savoir ; Est-il si sacrément et sans hasard aucun, un ordre responsable ou dévoué au véritable Gammu ; événement météo et religieux réel dans le vrai monde ou ici, univers de science-fiction concomitant forcément à une lueur louée par delà les chapitres, fondatrice de beaucoup d'espoir en la Vie (?) Pour la suite...


*béné-dictin : porteur de la bonne parôle, de la doctrine bénie. De la bonne doctrine qui nie la Loi.

  bénédictins de la bénévolencia : porteur de la peine capitale... sans jugement loyal.


(?)


Bon, j'avoue j'ai pas encore fini le bouquin de Frank Herbert et il est fort probable que jamais je ne lise en entier toutes son œuvre ; car il y a tellement d'autre façon de s'occuper des siens et de se divertir des affres de l'expérience du monde de la cruxi-fiction des tueurs d'indiens de la banquise et des massacres d'indios indigènes indignent de la double sapiens de partout aqui, aqua y hasta la proxima, que j'en viens surtout à vouloir me souvenir que l'Ankoulel Hampaté Bâ ou que le petit singe Bodiel des contes et surtout que bien d'autres amis vivants ici et là bas ont reçus une éducation spirituelle et pratique orale et écrite Tidjianne. Alors bien-sur je crois que la conversion est une chose qui dure plus qu'une vie... Surtout pour une âme payenne animiste athée orthodoxe feuj laïc, baptisée par Sa révérende grand-mère du Mont de Lucy, pour ne jamais vivre en enfer sur Terre ni au delà dans son cœur de Colombe aux cheveux blancs du cantique de l'amour pour les faibles et les cons... Alors certainement ma connaissance de Gammu et l'observation de cette ''saison'' par deux fois n'est pas suffisante pour décider seul en face à face avec mon propre texte ; que la Vie est l'objet de toute les fois où j'ai prié sans faire semblant comme on chante faux à la messe en arborant une tête déconfite fabriquée ou une gueule de prof de musique zélée pour ressembler et rassembler tous ces cons qui mâchouillent du nougat sans... Sans sucre, sans croire un seul instant au miracle de la communion, alors que la communion peut être miracle parfois sincère quand elle n'est que ça. Communier... Mise en commun d'un instant ; d'un temps. Partage célébré. À un moment donné. Certain diront, on a bien rigolé ! D'autre chanterons... Polyphonies altruistes ? Nous ont a tout payé avec l'argent de l'héritage des hélijés d'Elisha ; on est les élu.es hérétiques fait pour gouverner... Ma foi... le peuple...(?) Psaumes mystiques vociférés, chaotiques dans l'ordre inter-sidérale céleste du grand tout cosmogonique. Polygones abstraits en rotations sphéroïdes aux formes spirales merveilleuses. Dans l'espace règne le Silence... Dans l'espace, le temps. Le temps du partage d'un savoir et d'un faire... D'une impression inattendue. Gammu une ''saison'' clémente transitoire commune, d'un état de fait favorable. Gammu : Climat chaud et humide. Un périodique de l'espace-temps. Coordonnées scientifiques par sec. Vitesse du son et de la lumière. Pluies ? Qui ne revient malheureusement pas toujours. Idées ou sentiments d'absolument vivant. Qu'on attend. Qu'on attend. Gammu le mois qui s'attend, de pieds ferment. Gammu majestée consacrée qui s'étend... Qui s'étend sur le renouveau des vertes prairies de la savane africaine de l'ouest, d'après la pluie... D'après la pluie mythique. Gammu divin oui, qu'on attend des deux pieds si fragiles en période de sécheresse et de mort. Gammu célèbre la vie.... Gammu partage de la foi commune en la Vie. Gammu une communion contre le désespoir lié à la mort inéluctable.


N.B : Dans l'espace règne du silence : tais toi, c'est moi qui parle, ce n'est pas dans mon oreille que tu expirera tes fautes, en + tu pue vraiment trop de la gueule, va te rincer ou alors parle moi au téléphone. Et p'is on enfante pas les vierges par l'oreille même à la Porte de la renaissance dorée...



Alors d.ieu créa la pluie et toi c'est quoi ta participation ? Tu sais faire quoi ? Ouvrir le parapluie . ?



Le vendredi 16:42 2020 du mois d'Octobre.




« il n'y a qu'un seul Monde pour tout le monde... après chacun … ses d.ieu(x) de vérités et ses univers imaginaires »




.T






Ho2-sources.com/Cascades _ Paris § Belleville Hill la colline qui a des yeux.

zzz.th2otime.net pour les Editions du bizarbazar ©