Rouge Tetard

ROUGE -- Tetard

* Mmmhhhh... le problème des rouges, c'est pas leur couleur... mais plutôt leur bonheur universel pareils pour tout le monde sauf pour les tchétchènes...

Rouge--tetard_2021-08-13.jpg
P'is bon, le rouge c'est pas non plus la panacée si vous voyez ce que je veux dire... Moi je préfère largement le blues, d'une... parce que c'est la couleur du ciel, et de deux par ce que c'est aussi celle des Océans... Et si vous voulez mon avis c'est pas pour rien que le ciel et les océan sont blues, alors que... à part pour les tomates en grappe et les fraises des bois, la plus part du temps le rouge est utilisé dans la nature ou à la corrida pour prévenir d'un danger mortelle.

zoom-zoom Clic/?
Et p'is bon... en prenant le temps de réfléchir et d'imaginer une colonie de grenouilles naturellement poillezonousses rouges dans un bénitier remplit à raz bord d'eau bénite... bin malgré le fait que ça cuisse faire penser à des spaghetts bolo entrain de cuire dans une casserole d'eau bouillitte, en vrai on sait tous d'expérience qu'il n'y a rien de plus indigeste que ces sauteuses à cuisses élastiques. T'as qu'a demander aux rosebeef si c'est bon les cuisses de frogues, tu vas voir ce qu'il vont te répondre : isn't it ! Donc si même les anglais qui débarquent toujours à l'heure de l'apéritif sans préliminaires n'en mangent pas... des grenouilles rouges venimeuses, même avec une sauce minthe épicée, alors je dirais qu'il doit y avoir certaines lois colorythmétriques importantes liées au visible, à la vue et au sens commun qui forge une grande part de nos modes de penser.

Donc, soit... d'ailleurs en y réfléchissant deux secondes, histoire de réactiver doucement les secteurs mémorielles mnémotechs du ciboulot de fromage blanc qui flotte dans la crème anglaise entre mes deux oreilles... le panthéon des 13 premiers d.ieu(x) Kémithes des Gyptes ancestrales venaient tous des proto-temples des premières cités bâties au bord des lagunes centrales des eaux calmes d'Apy, du Nil nourricier, d'exactement là où le fleuve est le plus calme toute l'année et où les batraciens sont rois et reines dans un royaume paradisiaque de hautes herbes folles dont les racines plongent au cœur du limon le plus riche du globe Terre pour s'y accrocher fermement. Si tu me crois pas t'as qu'a demander aux vieux ancêtre crocodiles qui surveillent ces régions depuis toujours...

88_pilolo.jpg

P'is aussi si je dis noir ?


Blou--tetard.jpg
N'est-ce pas la couleur la plus commune des tétards... ces petits animaux qui ressemblent à des 'permatozoïdes si évocateurs de la vivacité et de la fragilité de la vie et qui en plus sont l'un des meilleurs indicateur de la pureté et de la potabilité d'une eau fraîche qui coule entre les joncs et les fleurs de papyrus (?)
apercu-fleur-de-papyrus-00.png
Alors oui, ça je me le demande encore... Pourquoi le visible est-il si précieux !? Pourquoi le sens de la vue est-il si important ? Et pourquoi dans un temple égyptien traditionnel, le lieux le plus protégé, n'est pas la salle du bain de lait de la reine Nefertatou... Mais le bassin d'eau bénite potable du fond dont l'eau de pureté divine filtrées par un réseau complexe allant du fleuve au cœur du temple interdit sert à des pratiques rituelles médicinales liées à l'hygiène des pieds et de tout le corps ou à des bénédictions mystiques (payantes) qui ont inspirées depuis les siècles nombres de rites modernes dont le sens est tombé dans l'oubli.

Car entre l'oubli et l'évidence non-verbalisé, entre la Vie et la Mort, ici bas, sur la mince croûte de globe Terre, alors que celui-ci effectue ses révolutions quotidiennes dans un fantôme de matière noire tangible et dans un vide cosmique issu de l'anté-matière primitive atomique invisible dans certains rapports de proportions relatifs les unes aux autres d'avec les vents solaires lumineux qui portent dans leurs soufles sidéral tous les spectres du possible et de la destruction totale...

Bin ici quoi, entre "nous" ce qui est visible doit peut être être énoncé clairement pour être entendue. Car la plus part des détails du visible et de l’invisible sont. Et l'évidence tue. Probablement plus souvent qu'on ne le croit et de manière plus terre à terre qu'on ne le pense... Surtout dans des localités du monde ou les différences de couleurs visibles et les différences de réflections spectrales du champs d'ondes lumineuses physiques restent des sujets dit d'évidences tabous, et que le racisme et son inverse ne sont des problèmes que pour les autres.

Donc, bref, oui bin allo quoi !

Ogdoade deff 440_n.jpg Le problème du droit du sol en fronce et le problème noir en fron-fronce et le problème de la reconnaissance des services historiques rendus et le problème dialectique des déterminismes sociaux en fronfron-fronce chez les noirs et la carte de séjours pour les enfants noirs nés depuis 6 générations sur sols territorialisés nationale selon des règles de pillages et d'Xploitations, avec tout ça on vois ça quand ? C'est pas au programme ?

Pourquoi ne pas parler du problème blanc ! Du fascisme de Rome, du Vatican de Mussolini, de la destruction massive de la "planète" par l'humanisme civilization-hell dominant qui décrète qui à une âme et qui n'en a pas, du paternalisme des pères, du problème femelle, du besoin de revendiquer leur droit de revendiquer, du film Touche pas à la femme blanche, du roman Qui a tuer Roger Rabbit, ou de la nature des rapports entre racisme et couleur de peaux ?

Mais bon... l'histoire des pratiques qui fondent du sens pratique pour "nous" préserver de la mort est peut être plus urgent (?) plus essentiel, plus connecté aux quelques minutes creuses qu'ils nous restent à vivre avant la fin et le retour définitif à l'âge d'or où tout était sut de tous, connu et transmit de source sur, claire comme de l'eau de roche ou de l'eau bénite bouillit trois fois qui coule comme dans le lavoir de pierre en bas de la combe de ce village des Pyrénées des pays basques au plurielles où de tout temps on a toujours vu nager des têtards et où nous avons toujours bu sans jamais ô grand jamais tombé.es malade d'avoir trop bu, trop frais... trop vite.

Por favor, tienne usted awa fresquita para todas ?!?

Tenemos sed de vivir mas ahora hasta la proxima mondializaçao del pehor sobre toda la matria Tierra.

Pour mémo : ISAAC DE NAZARETH [PRO]VIENS (sans justice) de la MATIèRE... ce qui veut peut être dire que les d.ieu(x) n'ordonnent jamais de sacrifice, bien au delà, bien plus grand... C'est Musume qui vient cueillir le fruit rouge de la vie au cerisier en fleur de la pensée mystique éternelle.

Rouge--tetard_2021-08-13.gif

Eth Tim from th2otime.net
22 juillet 2020 · Partagé avec Vos amishes du bizarbazar.net ...

Ogdoade 8 genis batraciens.png

PS:
Dans le kabuki théâtrale, Masumé dojoji, fable ancestrale japonaise, Masumé (la mort - ou - la vierge / c'est selon...) est une petite fille qui est richement préparée pour aller rencontrer le vieux dragon serpent à plume et le servir...

zoom-zomm clik-clik/?

Servir de quoi ? de petit déjeuné ? De servante ? D'épouse ? Ou d'amuse gueule sexuel ? Il faut voir et entendre ce spectacle kabuki pour le savoir... Mais du reste, je peux imaginer qu'à la fond de l'histoire, le vieux monstre dragon meurt et que la jeune vierge mortelle devient maîtresse du Dojo... Éternelle et enseignante à son tour. D'ailleurs on peut aussi se poser la question de savoir, de quelle école d'enseignement serra telle la maîtresse garante ? Selon... Choisira-t-elle de poursuivre la tradition et de (faire sacrifier en son nom) à son tour, sa première fille en la préparant à rencontrer un vieux dragon-serpent à plûmes monstrueux et vicieux comme celui qu'elle a dut apprendre a tuer symboliquement - elle même - chaque jour pour se préserver des coutumes d'interdits et ainsi d’être respecter d'avoir sut en son temps respecter l'ordre naturel des choses nuptiales... Ou alors... Choisira-t-elle au contraire de retourner la tradition, d'être une révolutionnaire, au sens qu'elle choisira de sacrifier son premier fils et de l'offrir au temple des vieux-dragons d'une autre montagne mystique ou à je ne sais quel vieux dragon hermite chef d'un temple concurrent... afin de se libérer de la taxe de capitation et ainsi participater aux bonnes et justes causes de son quartier de village a sa manière et sans façon. Ou alors... autre possibilité... qui me viens comme ça tout de suite... La vielle Masumé choisira-t-elle de faire l'inverse qu'un tour sur elle même et de ne rien sacrifier du tout, ni au continium ni a la révolution perpétuelle, c'est à dire, que la vierge offerte par sa mère au vieux dragon vicieux plein d'appétit de vie.... Pourrai aussi bien choisir, une fois devenue mère puis veuve a son heure... de ne sacrifier aucun de ses enfants pour ne les laisser "libres" qu'a elle même et être seule garante du bien commun qu'elle saura défendre contre toute attente ... en les préparants elle même aux petits oignons pour l'affrontement d'avec les pires monstres que nos mondes n'aient jamais portés, c'est à dire la liberté même et surtout la peur liée a l'exercice de cette liberté...(?) Ce qui me laisse croire que lier aussi joint que possible la vierge et la mort ensemble au moins autant que la liberté d’être mère, dans les noeuds de fabuleuses mythologies est une source intarissable de figures et de motifs d’abstractions conceptuelles qui peignent la nature des choses de la vie ... tel que l'on s'attache à l'individualité de chaque idée entant qu’être, alors que l'identité est ficelée définitivement aux espaces communs du trop plein ou du vide qu'il y a entre toutes ces réalités sensibles.

Alors oui... le théâtre kabuki parle de la vie... de la politique de la Vie... Et tout est toujours affaire d'idéaux et de logiques ds la Vie... Puisque faire avec ou sans, selon sa classe, sa caste, sa place et sa position conditionnel dans le village monde du commun des mortelles...

Alors peut être que voir Rouge, est déjà une manière de voir D.ieu(x) a chaque instant, partout... Sans négliger l’immensité invisible des rapports de domination qui s'exercent entre les bêtes... qui ont besoin de boire de l'eau potable. Bouillitte trois fois et donc bénite par toutes les convictions d'un enfant au coeur pur qui sait allumer un feu sous une gamelle. Car forcement, partout d.ieu[x] se trouve a notre coeur et a nos yeux, tellement il est grand.

(...)
tiens... au fait ça fait un sacré baille que j'ai pas vu Cyril c'est comme même pas nadal de s'appeler Rouge... -------- # téwo / cascade beach / XX / word:world / 451° 504 75 ++221 ++119 43493799 1 78 21 vvvvvv°vvvvvvv°vvvvv°vvvvv°