t'es confipotte ou t'es pas mon pote !

* (hum ?) Slogan de merde ouais, pensait Smokh. Surtout que wesh, plus personne raconte sa vraie cyber-moral en imprimés sur des t-shirt quoi... Sérieux, et tout ces cons qui applaudissent tous les matins à 8 clac du mat quoi, on peut même p'us se taper la grâce trankill ou bien (!) Smokh n'était sans doute que l'héroé d'un foutu texto à la con et... Aussi sûrement un taré de plus qui se croit en parfaite santé, au dessus même, des lois du system à cause d'un facteur mutant "potentiel" d'immunologie ultra-sup quoi, mais bref, ce couillon était avant tout, le perso dessiné moche dans le tableau accroché de la piaule du fond du HLm nord de la petite cité du triangle d'OR en républic-rebelle bananière où seuls les embruns océaniques en provenances des mers du Refuge, le préservait de la maladie mentale. P'is bon, tant qu'à prendre le devant sur l'aventure de Sa vie, autant s'enfuir d'une croûte peinte à l'acrylique en tube plutôt que de se chier la gueule de la gangue du moule d'un colosse de bronze... Même à la fraîche caché derrière la buissonière ardente, à couvert du feu d'artifice dominical sensé célébrer le grand sacrifice del toro de fuego. Parce que là, les cyber-réfugies climatiques des territoires Gypsys de la fuite perpétuelle et de l'entrain d'morts échappés de Parrine-ville l'engloutitte téci sous les eaux saumâtres ; ville baveuse dégoulinante crylo-cybernétique, construite il y a déjà deux éternites sur les ruines d'Alicanté la splendide cité festoyante où désormais, les populations ultra-terrestres avaient pour habitude immémorielle de crâmer el toro par les deux bouts. Donc ? Bin, rien... Juste que pendant que Smokh quittait sa carcelle picturale à loyer modéré pour sombrer dans la lumière existentialiste d'un crayonné anonyme, au même moment dans l'odeur électrique que dégage le taureau vivant emflamé pour la fête suprême, sur le parking deS carkass primitiveS, au rythmes des rafales sub-sonic qui survok le mur du son en ruine, el senior Léxayne (le vieux djédi djéséré blanc du quartier des lépreuses que tout le monde connait), donne ses dernières recommandations karma à sa fille de toujours / sur www.bizarbazar.net/M/Metatron.html * -------- # téwo / cascade beach / XX / word:world / 451° 504 75 ++221 ++119 43493799 1 78 21 vvvvvv°vvvvvvv°vvvvv°vvvvv°